logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/10/2008

Les naissances , le Baptème

Le nouveaux né , écrit Chaix , est " toujours porté dans les vingt quatre heures à l'église , en hiver comme en été, c'est la volonté du curé et l'ordre immuable de Monseigneur . Le prêtre touche plus vite son casuel ; le pauvre enfant en meurt un fois sur deux et le curé , ajoute malignement Chaix , touche à la fois le tarif du baptême ...et de l'enterrement ( souvent dans *l'église même , dans l'Embrunais )
Si le nouveau né n'était pas baptisé presque aussitôt après sa naissance , il l'était dans les deux ou trois jours au maximum . De cette façon disaient nos vieilles , si l'enfant meurt , on est sûr que cela fera un ange de plus . L'église était formelle , " un enfant non baptisé est en état de péché originel et risque de rester éternellement dans les limbes sans vie propre ni rédemption "
D'ailleurs , lorsque l'enfant était baptisé après le troisième jour , le curé refusait de sonner les cloches . Parfois un bambin décédé était transporté à notre Dame des ....Fesces , près de Ribier pour y être ressuscité .
On attelait la mule et nous voila parti , parfois des heures , pour ressusciter le "petchoun " ...
Dans les recherches généalogiques que je fais pour mon association je trouve souvent , des enfants " ondoyés "par un ami ou un parent , "en cas de danger pressant"
La vie de nos anciens était parfois si dure , qu'ils devenaient fatalistes et une perte d'enfant était "compensée "par une autre proche naissance . La perte d'une épouse , suivie d'un remariage , voire de deux ou trois , en 4 , 5 ans .
Certains curé étaient aigris , durs et sans pitié pour les misérables paysans . Si bien que mon propre Grand père ne fît pas baptiser ses trois filles . Elles ne le fûrent qu'à l'âge de 8 , 10 ans avec un curé plus humain .Il lui aurait fallu grimper au chef-lieu et gaffer neige pendant une heure , dans 1,80 mètres de neige , parfois et presque autant pour redescendre , ma mère et mes tantes n'auraient peut-être pas vécu .
* de nos jours , quand on rénove une église on trouve des monticules d'ossements de nos ancêtres .Cela se faisait au 15 16 17e siècles . A Embrun on commence à voir "cimetière ", qu'à partir de 1700 .

Commentaires

Coucou !

Et nous qui nous plaignions quelques fois de petites bricoles .
Leurs vies étaient dures et comme tu dis ils étaient fatalistes.
Bonne soirée et bizous Françoise !

Écrit par : françoise la comtoise | 06/10/2008

J'ai bien eu de la chance moi qui ai été batisée 3 fois !...

Écrit par : Biche | 06/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique