logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

02/11/2010

La Cuisinière

Pendant très longtemps, l'élément important de la cuisine fut la cheminée, l'âtre, et ses ustensiles. Mais ce n'était pas pratique et très fatiguant pour les cuisinières...Alors, vint le "potager" l'ancêtre de notre cuisinière. Ouvrage en maçonnerie recouvert de céramique ou plaque de fonte avec deux trous et grilles en fonte recouvrant un foyer rempli de braises. C'était en fait, un grand réchaud qui n'a pas été adopté dans nos montagnes...

018.JPG
Nous y voyions, de sur, les fameux poéles à bois à deux, trois ou quatres trous...
Ici, un trois trous a même de la vieille cheminée
Une installation de misère qui laissait partir la chaleur dans la grande cheminée
017.JPG
Un quatre trous très chargé les jours de grande lessive
Grand poéle Godin...
à bûches de mélèzes, chez nous
028.JPG
ou petit deux trous, N° 1 DING de Grenoble
006.JPG
En ville, on trouvait le cuisinière sur pieds, en fonte avec bouilloire et grand four
un grand progrés pour la cuisinière...
adopté en France vers 1846
011.JPG
Cuisinière bois charbon, Manufrance, 1926
Beaucoup de foyer y utilisaient la houille
qu'il fallait mouiller et pêtrir
une fois bien pris, ça durait longtemps
,012.JPG
013.JPG
et tous les accessoires indispensables, de fonction
014.JPG
La deuxième guerre mondiale ne favorisa pas le progrés
dans nos cuisines manquants de charbon et ...de denrées alimentaires
031.JPG
Là, le long poêle de nos petites salles de classes, des petits
bistrots ou des chambres de locations
008.JPG
Dans nos villages, il fallu entendre les années 1955-60 pour voir
s'installer la cuisinière à gaz
Le petit réchaud à deux feux le fût avant, mais utilisé avec parcimonie
De nos jours certes, il y a le gaz de ville, de petites bouteilles de gaz
plus faciles à transporter
quelques cuisinières à fuel, par ci par là
 et les plaques chauffantes
Mais , il y a aussi , grand retour, de superbes poèles à bois
""avec corvée à l'appui""
mais aussi les poèles à granules
avec télécommande
silencieux et propres...
mais moi, j'aime mieux les pétillements
du bois de mélèze
et la bouilloire qui chante...
souvenirs de mon enfance

Commentaires

J'aime comme toi le feu qui pétille même s'il y a la corvée de rentrer le bois et en plus ça sent bon
Bonne soirée Bises Brigitte

Écrit par : fleurbleu | 02/11/2010

Chez moi, longtemps cela été la cuisinière à charbon et bois qui chauffait qu'une pièce, deux si on laissait la porte de communication ouverte, mais la chaleur n'était pas intense et uniforme.
Que de progrès ont été faits !
Bonne nuit.

Écrit par : pimprenelle | 03/11/2010

Bonjour Noel,

Nous faisons partie de la génération qui a connu certainement les derniers feux à l'âtre de celles qui n'avaient pas pu s'acheter un poele à bois. J'ai connu deux veuves qui faisaient cuire la soupe dans la marmite pendue au crochet, qui n'avaient plus guère la force de la décrocher et chez qui il ne fallait pas être regardant sur la propreté. C'était ainsi qu'elles vivotaient chichement,à une époque où elles n'avaient pas entendu parler de retraite.

Ma belle mère a toujours cuisiné sur une cuisinière à bois, placée devant l'âtre, cusinière avec un four, une réserve d'eau chaude et deux "ronds" pour la cuisson. On y brulait chêne hêtre et charme. Nous avons commencé avec un réchau à gaz à deux feux, transportable, qui a suivi bien des déménagements, avant d'avoir au gré des installations la cuisinière à charbon, à bois ou plus tard, électrique. Aujourd'hui, placé en bout de ligne EDF, refroidi par les grèves du secteur public, les tempêtes et autres, nous sommes passés au bouteilles de gaz, nous permettant d'être autonomes plusieurs mois.

J'ai bien reçu ton envoie et t'en remercie vivement. Malgré la présence d'un petit fils, j'aurais du te remercier depuis 5 jours et te prie de m'en excuser. Je n'ai pas encore visionner, mais cela ne saurait tarder.


Amitiés du grillon

Écrit par : Christian | 03/11/2010

j'ai connu cette cuisinière chez ma grand mère avec la bouilloire qui chantait sur le coin et le café frais qui embaumait la cuisine .. Les soirs de fête il y avait aussi la soupe à l'oignon qui mijotait dans le four !!
hum quelle douce chaleur !!!

Écrit par : michka | 03/11/2010

J'ai bien connu la cuisinière, car chez mes parents ça été longtemps le seul moyen de chauffage.....en ce temps là pas de chuffage dans les chambres, on mettait une bouillotte dans le fond du lit pour se réchauffer, et après tout on était pas plus malheureux et pas plus malade que maintenant, même moins. la lessive à la main aussi.....ma mère ce jour là était debout à 4h du matin pour la faire.
Les femmes ont bien de la chance, maintenant : le linge se lave pendant qu'on est en train de bloguer !!!!
Bonne journée Noël, et merci pour tous ce sujets qui nous ramènent dans notre jeunesse.
Bisous
Anita.

Écrit par : Anita | 03/11/2010

Ma grand mère cuisinait sur la cuisinière à bois et ça chauffait aussi la maison (elle était petite ... la maison) et toujours de l'eau chaude ... sans oublier bien sur la cafetière toujours prête
les poulets cuits dans ce four ... je te dis pas ! et moult autres bonnes choses !!!
hummm
Un grand merci pour les bons souvenirs ...
Biche

Écrit par : Biche | 03/11/2010

Coucou Noël
La cuisinière de mes parents ressemblait plutôt à celle de Manufrance mais était une Godin, ma grand-mère l'astiquait avec du Zébracier et le robinet en cuivre de la bouilloire rutilait mais pendant la guerre on avait pas grand chose à mettre dans le foyer
Gros bisous Noëlus

Écrit par : f.jegou | 06/11/2010

Hum ! Le ronronnement du poêle ou de la cuisinière à charbon. Dans le nord, on utilisait pas beaucoup le bois, sauf pour démarrer le feu. Que de souvenirs !
Aujourd'hui, on tourne un bouton et le tour est joué. Chez nous : tout électrique... Mais, cela n'a plus grand charme !

Bonne soirée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 06/11/2010

J'ai eu une cuisinière à bois pendant quelques années au début de mon mariage et je l'aimais beaucoup. J'avais également la chaudière à chauffage central à bois mais là, c'était autre chose. Il fallait tout le temps regarnir en bois et la nuit elle s'éteignait. Mes fils prenaient froid ainsi. C'était la galère. Cela a été mieux quand nous avons mis une chaudière à mazout. Et encore mieux quand nous avons mis la chaudière à gaz. Mais le mieux quand même, c'est le chauffage au sol qui supprime tout ça ainsi que les radiateurs qui prennent beaucoup de place dans les pièces. Mais cela est un rêve fou que je ne sais si je le réaliserai un jour.

Bises,
Aliette

(tu cliques sur "Aliette" ci-dessous et tu verras mon nouveau blog où tu seras le bienvenu.)

Écrit par : Aliette | 07/11/2010

bonjour, quelle bonne note. J'ai adoré me replonger dans les vieilles cuisinières. Les seaux de charbon etc ...
Quelle chance nous avons maintenant hop on tourne un bouton.
Et la lessive. Et dire qu'on se plaint. On veut toujours ce qu'il y a de mieux !
Géraldine. @+

Écrit par : mayalendroit54 | 09/11/2010

J'ai un poêle n°2 de cette même marque. Avez-vous des renseignements concernant cette marque, justement ?

Je vous remercie par avance ; salutations.

Johann SCREMIN

Écrit par : SCREMIN | 09/02/2011

J'ai un poêle n°2 de cette même marque. Avez-vous des renseignements concernant cette marque, justement ?

Je vous remercie par avance ; salutations.

Johann

Écrit par : SCREM | 09/02/2011

j'ai un poele ding grenoble en bon état il y avait de nombreux poele-cuisinière en fonte de cette marque dans la région j'aimerais avoir des renseignements sur cette marque.
merci

Écrit par : lanthelme | 21/10/2012

Je m'aperçois que j'ai des demandes de renseignement sur les poëles DING, mais je suis désolé de ne pouvoir en donner....celui que j'ai mis en photo est une chaudière pour grosse quantité de légumes

Écrit par : l'alpin | 25/10/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique