logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/03/2011

Ustensiles du temps passé

008.JPG
Le "POTOLAIT" comme je disais, encore écolier.
je partais avec les camarades, après l'école et c'était une bande
de joyeux lurons qui
grimpait le col pour "chercher" le lait là-haut, à la ferme Bermond
                                                   c'était l'occasion en attendant la traite de jouer,                                                                          glisser dans le foin
et faire quelques bétises...
Le lait, c'était notre "travail", mais, l'hiver il n'en était
pas de même et il pouvait arriver
qu'une glissade
envoya le lait rouler dans la pente
alors, l'arrivée à la maison n'était pas joyeuse...
011.JPG
Le lait qui bout dans la casserole, qui monte,   qui monte
et plaf ! c'est la cata
qui n'a pas vécu ce moment et les cris de la mère
car, la mousse roussie et collée sur le poële
ou le gaz, c'était pas la joie...
Alors, fût trouvé ce récipiant, que je n'ai pas vu à la maison
mais qui fût parait-il bien efficace
005.JPG
Avec ce bon lait, le café/chicorée (leroux) était de rigueur
019.JPG
  Aussi, on moulinait  avec entrain, entre les genoux
du bon Malongo, de "tante Victorine"
avec un bon moulin "peugeot"...oui!
et l'arôme se répandait dans la cuisine et même
dans l'escalier
                                  
015.JPG
o
031.JPG
     

Commentaires

Ah ce bon lait entier! plein de crème de bon goût! Maman me confiait ce potolait, le même! et j'allais à la crèmerie au bout de la rue. L'épicier ouvrait une trappe sur son comptoir et y puisait le lait avec une louche au long manche. Il le versait dans le potolait et je revenais avec toute fière, à la maison. C'était à paris, mais le goût de ce lait était sûrement le même qu'à la campagne, on ne le filtrait pas, ne le dégraissait pas...
C'est terrible, Noélus, plus le temps passe, moins je m'intéresse à ce que j'ai vécu entre l'enfance et maintenant, quand il fallait lutter, bosser sans arrête, essayer de "réussir"! Je pense constamment à l'enfance et à mes parents, comm esi tout le reste n'était qu'une parenthèse dans ma vie, pourvu que je ne devienne pas gaga!
Gros bisous à vous deux. Profitez bien de votre merveilleux village perché. Hélène

Écrit par : helene merrick | 10/03/2011

Avec tes notes Noël, on retrouve pleins de souvenirs de notre jeunesse, qu'on croyait enfouis à jamais.
Merci, ça fait du bien de penser à tout ça.
Je te souhaite une bonne journée.
Anita.

Écrit par : anita | 10/03/2011

J'allais chercher le lait que pendant les vacances car j'habitait Lyon ... pas de ferme.
J'aimais bien aller dans l'étable, à l'époque je n'avais pas peur des vaches.
Le café chez nous était une religion ... donc la cafetière était toujours à porté de main et le moulin toujours en activité aie, aie, les pinçons aux cuisses !!!
Un bon moment de souvenirs que tu nous fais là
Bisous et bonne journée

Écrit par : Biche | 10/03/2011

Le moulin à café manuel, j'ai connu et j'ai moulu du café pour que maman nous prépare le petit déjeuner ! Mais très vite est arrivé notre premier moulin à café électrique Moulinex !

Il est bien beau le village de Boubou !

Ouf ! J'ai un peu rattrapé mon retard en visites des blogs des ami(e)s...
Bonne journée,
Gérard.

Écrit par : CHAP | 10/03/2011

quel bon souvenir que ce vrai lait,bien sur en ville il n'était pas connu puisque il était parfois additionné d'eau, et pire d'eau oxygénée quand il risquait de tourner les jours de grosse chaleur ou d'orage, ce fut d'ailleurs le premier produit alimentaire trafiqué.J'ai trouvé le lait de vache, celui qui sort de la fabricante, en arrivant dans ce village de campagne où une ferme vendait encore du lait aux particuliers sans publicité il faut le dire . Nous allions en chercher une quantité énorme pour nous quatre, (un litre par personne) et je faisais des crèmes, des riz au lait, des caillades somptueux ..(.quand des ouvriers construisent il leur faut compter )...Aujourd'hui l'abus de ces bonnes choses faites avec un lait prevu pour les veaux m'a donné une intolerance à tous les laitages issus de la vache et c'est bien chi...casse pieds. le lait c'est bon pour les veaux et nous sommes les seuls mammifères à en abuser après le sevrage . La repartition mondiale de l'osteoporose est là pour nous le rappeller , les chinois boivent le lait de leur mère et point barre, pas de fromage chez eux, et pas non plus d'osteoporose !
j'ai un pot à lait comme le tien, et j'ai eu le pot anti debordement émaillé jaune...l'émail genial pour le lait , ça colle bien mais ça se lave bien!
bises mon ami, je vais faire mon pain de la semaine !

Écrit par : josette | 11/03/2011

quel bon souvenir que ce vrai lait,bien sur en ville il n'était pas connu puisque il était parfois additionné d'eau, et pire d'eau oxygénée quand il risquait de tourner les jours de grosse chaleur ou d'orage, ce fut d'ailleurs le premier produit alimentaire trafiqué.J'ai trouvé le lait de vache, celui qui sort de la fabricante, en arrivant dans ce village de campagne où une ferme vendait encore du lait aux particuliers sans publicité il faut le dire . Nous allions en chercher une quantité énorme pour nous quatre, (un litre par personne) et je faisais des crèmes, des riz au lait, des caillades somptueux ..(.quand des ouvriers construisent il leur faut compter )...Aujourd'hui l'abus de ces bonnes choses faites avec un lait prevu pour les veaux m'a donné une intolerance à tous les laitages issus de la vache et c'est bien chi...casse pieds. le lait c'est bon pour les veaux et nous sommes les seuls mammifères à en abuser après le sevrage . La repartition mondiale de l'osteoporose est là pour nous le rappeller , les chinois boivent le lait de leur mère et point barre, pas de fromage chez eux, et pas non plus d'osteoporose !
j'ai un pot à lait comme le tien, et j'ai eu le pot anti debordement émaillé jaune...l'émail genial pour le lait , ça colle bien mais ça se lave bien!
bises mon ami, je vais faire mon pain de la semaine !

Écrit par : josette | 11/03/2011

et voil que je fais coup double! supprime sans état d'âme mon ami r
ebisous

Écrit par : josette | 11/03/2011

Bonjour L'ami . Je suis venue te remercier de tes visites et aussi voir ta bannière , très belle et surtout personnelle ! Moi comme je n'ai guère d'idées sur les notes je m'amuse à en changer , c'est un jeu !
Je me souviens moi aussi des anciens moulins à café et pour éviter que le lait ne s'échappe nous mettions dans la casserole un rond en pyrex c'était étudié POUR .
Bonne journée dans ton joli village !
bises huguette ..

Écrit par : macary huguette | 11/03/2011

Coucou Noëlus
Moi aussi j'allais à la ferme voisine avec ma timbale à lait, nous étions plusieurs enfants à nous presser dans l'étable pour regarder la traite, et lorsque nous sortions avec le lait à ras bord car la fermùière faisait bonne mesure, nous buvions à même la timbale ce bon lait crémeux et chaud, venait ensuite le jeux qui consistait à faire tourner la timbale à toute allure avec adresse celui qui la faisait tourner le plus longtemps gagnait.
Que de bons souvenirs mais que certains n'ont pas connu car tout cela a disparu
Gros bisous Noël et merci pour cette jolie note

Écrit par : F.jegou | 11/03/2011

Ma fille a récupéré le moulin à café "Peugeot" et le pot à lait en alu pour sa maison de Bretagne. J'avais mal au bras de moudre. Lorsque c'était mon tour, je boudais.
Le lait que nous allions chercher chez "Mme Maggy" comme nous appelions la crémière, dans le fameux pot à lait, je m'en souviens bien. Maman faisais bouillir et récupérait la crême pour la cuisine. Le lait caillé était mis dans un linge et le "petit lait" était récupéré. Nous ne perdions rien autrefois.
Merci pour cette note qui ravive les mémoires.
Bises
Geneviève

Écrit par : Geneviève | 11/03/2011

Quel retour en arrière ! Que de souvenirs ! J'avais le même pot au lait et nous allions chercher le lait, comme nous disions, à la laiterie du village qui faisait bien sûr crèmerie et le bon beurre à la motte.
Le moulin à café a bien tourné, tourné, tourné.... Puis, lorsque le café a été vendu moulu, ce moulin a servi à moudre les grains de poivre.
C'était il y a longtemps.
Bises Noël.

Écrit par : pimprenelle | 11/03/2011

Bonjour Noël
Voilà tout ce qu'il faut pour préparer un petit djeuner à l'ancienne !!!
Merci Noël pour ces notes qui nous raménent plusieurs décennies en arriére et qui évoquent des souvenirs qui font chaud au coeur !Chez moi ,c'était du café Raverdy ,paquet orange ,et effectivement ,ma mére ajoutait toujours un peu de chicorée Leroux dans la poudre de café avant de mettre l'eau ...
Quant au pot au lait ,j'allais moi aussi , chaque jour à la ferme voisine chercher le lait !!!
Amitié

Jacques

Écrit par : jacques | 12/03/2011

Bonjour Noel,
Je ne me souviens pas du tout où nous nous procurions le lait dans mon enfance... puis il y a eu la guerre, et là encore moins...Je me souviens bien en vacances chez mes grands parents lorsque ma grand'mère allait traire les chèvres et nous faisait boire le lait encore tiède...et mousseux...

Bonne journée à vous deux.
Bises. Josiane.

Écrit par : josiane | 13/03/2011

Bonjour,

Je découvre votre blog parce que j'ai fait une recherche de lacs de haute montagne, j'aimerais mettre dans mon propre blog cette photo, m'en donnez vous l'autorisation, j'attends avant de publier mon article votre réponse, mais elle correspond exactement à ce que je cherchais. Et je ferais un lien vers votre blog.
En ce qui concerne votre article, je me souviens de mes vacances lorsque nous allions chercher le lait à la ferme, nous le mettions dans un pot que chez nous nous appelons biche à lait....

Merci pour ce petit clin d'oeil à un passé pas si lointain.
Amicalement

EvaJoe

Écrit par : EvaJoe | 13/03/2011

recoucou Noëlus
Au fait dans la région lyonneise où j'habitais avent, une timbale à lait s'appelle une berthe à lait je ne sais pas pourquoi?
Bisous du jour

Écrit par : F.jegou | 15/03/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique